Nombre total de pages vues

vendredi 19 avril 2013

Surcharge Grand Liban : Une bien curieuse idée !

Ce timbre surchargé en 1924 présente la particularité d'avoir conservé depuis ses bords de feuille.

Et ceci nous permet d'observer avec un grand intérêt la trace d'un relief (ou foulage) d'une impression dite "à sec" de la surcharge sur ces bords de feuille.

L'inversion que l'on voit de cette surcharge sans encre, ainsi que le pli du papier, prouvent que ces bords de feuille ont été repliés sous le timbre au moment de l'impression de cette surcharge sur le timbre, avec de l'encre bien entendu.

De plus, la surcharge est renversée, ce qui ne gâte rien !

C'est amusant, et en tout cas une bien curieuse idée, non ?

A moins qu'il n'ait été indispensable de le faire, pour des raisons de format de ces panneaux ou de ces feuilles devant être surchargés, qui ne seraient pas rentrés dans la "machine" à surcharger sinon...

Qui sait ?

Aucun commentaire: