Nombre total de pages vues

vendredi 27 mars 2015

Toujours ouvrir l’œil !



Allez ! Soyez honnêtes !

Vous l'auriez acheté vous, ce vilain petit canard ?



Avec sa tache de rouille, ses timbres franchement trop mal centrés, son oblitération un peu lourde, datant qui plus est de 1928 donc un peu tardive, et ses charnières de consolidation ?

Et bien, moi oui  !

Pour ma collection de blocs de 4 oblitérés au type Semeuse d'abord, car ce YT n° 188 me manquait.

Et parce qu'en plus, comme les flèches vous le feront remarquer, il s'agit du timbre avec pub Minéraline, timbre que l'on trouve très rarement oblitéré.
Honnêtement oblitéré je veux dire...
Jamais vu en bloc de 4 !

Et non pas du timbre avec pub Phéna, comme le croyait le vendeur... bien que ce dernier soit rare aussi et me manque également.

Pour ceux qui en douteraient, voici la pub qui manque hélas sur ce bloc, dont on n'aperçoit que le bas :



Mais en réalité, si elle était restée attachée au bloc, je n'aurais peut-être pas pu me le payer ce bloc !...
Aucun regret !

Par ailleurs, vérification faite, le 4.11.1928 était un dimanche.

Il se pourrait donc bien que le cachet à date soit du 4.11.1926, c'est à dire parfaitement d'époque et en pleine période d'utilisation du timbre, quelques mois après la sortie de ces fameux carnets Minéraline.

Et bien avant que les carnets Phéna ne soient imprimés, eux (30 mars 1927).


Pour finir, comment le cataloguer ce bloc : 188 A comme un Minéraline ou bien 188 B sans la pub ?
La cote n'est pas la même, il est vrai !

Mais la cote on s'en fiche !
Et je le pense réellement : ce n'est pas du tout pour vous mettre en boîte...