Nombre total de pages vues

mardi 4 octobre 2011

Timbres Monnaies : peut-être une découverte ?

Beaucoup de philatélistes connaissent l'utilisation qui a pu être faite de leurs chers timbres, à partir des années vingt en France, en remplacement des pièces de monnaie qui venaient alors à manquer.

Il s'agit d'une astucieuse invention consistant à enfermer et à protéger un timbre en cours à l'époque, dans un jeton le plus souvent métallique.

Celui-ci ne perdait absolument pas sa valeur fiduciaire si l'on désirait s'en servir pour l'affranchissement d'un courrier, et pouvait tout aussi bien servir de monnaie.

Les timbres au type Semeuse ont été le plus souvent utilisés.

Le recto de ces jetons laissait le timbre bien apparent derrière une protection en plastique transparente, alors que le verso, grâce à une autre idée géniale, pouvait avantageusement servir de support publicitaire !



De très nombreuses firmes s'en sont donné à coeur joie, et ces timbres-monnaies ont eu un joli succès. Ils ont largement circulé pendant quelques années. Et même encore par la suite alors que les pièces de monnaie ne manquaient plus du tout...

Certains sont polychromes, très agréables à collectionner, et tous représentent de nos jours un lien intéressant entre philatélistes et numismates, qui se les disputent.

Ils sont donc assez recherchés, et leur valeur est d'autant plus grande qu'ils sont esthétiquement jolis, que l'entreprise est peu importante, que le thème de la publicité est recherché, et qu'ils sont en bon état de conservation. Ce qui n'est pas fréquent.


*****************


Avant que l'utilisation de ces jetons ne se soit généralisée, il a existé, et on les connait moins, des carnets ou des pochettes dans le même but. En papier cartonné ou en sachets transparents.

Leur plus grande fragilité explique que ceux-ci aient été remplacés par les jetons : les timbres s'abimaient facilement, et pouvaient alors perdre toute leur valeur !

Il était aussi plus facile de les recycler pour les utiliser sur le courrier.

Ces carnets ou ces pochettes sont donc devenus, pour toutes ces raisons, bien plus rares aujourd'hui que les jetons !

Ceux portant les publicités des grands magasins parisiens sont assez célèbres et nous ramènent volontiers aux beaux jours de la belle époque.


Au bon marché - Au printemps : magasins qui existent encore.



Heureux temps ou l'on pouvait acheter des timbres au type Semeuse aux guichets de la poste, et se faire refiler des timbres monnaies par les commerçants !

Internet nous permet très facilement de trouver de magnifiques illustrations de ces rares jetons en quelques clics !

Je vous conseille d'ailleurs l'excellent site :
http://collectiondemonnaie.net/timbresmonnaies/


Mes recherches sur le web m'ont justement permis de dénicher ces jours-ci aux U.S.A. les deux timbres en sachets que voici :


Google m'a alors instantanément appris l'existence de ce célèbre magasin basque, que je ne connaissais pas. Le vendeur non plus, heureusement pour moi !



Ce qui fait que je me les suis offerts, pour la somme astronomique de 2 euros 50...

Il faut vous dire que cette publicité n'avait jusqu'à présent jamais été répertoriée.

A ce prix là, je ne pense pas qu'il puisse s'agir d'une falsification destinée à tromper les philatélistes : ils m'ont tout l'air absolument authentiques, et donc inédits à ce jour !


Vive internet !